Le survivaliste

Survivalistesays:

Dans la catégorie débile profond, tu mérites assurement la palme d’or

  • rosu says:

    Your comment is awaiting moderation.

    Youpi, Youpi, ma mère (pour le con, lis plus bas !), je m’ennuyais fort, j’avais perdu tout espoir … enfin un ami !
    Bonjour M. le survivaliste ! Est-ce que vous êtes celui (ça fait ch… les pseudos, mais quel courage !) qui livre tous les 4 ans, 7 garçons et 7 filles au Minotaure dans son labyrinthe ( toujours pour le con, v. : http://1dex.ch/2017/01/elections-conseil-detat-2017-quen-dira-citoyen/#.WHokdYWcFjo / http://www.1dexetapresq.com/433033044  ) ? Vous en dites quoi, ma mère ? Mais non, c’est trop ça ! Vous dites que d’après son haleine pestilentielle, ça ne peut être que Pasiphaé ! (toujours pour le con : révision urgente de la mythologie grecque … pour les autres, c’est important les valeurs grecques, c’est mon ami Oski, qui le dit !) Mais moi, M. le survivaliste/Pasiphaé, je n'en ai rien à f… (faire, bien sûr), si vous aimez les taureaux, vous êtes le/la bienvenu(e), je voulais tellement avoir un ami ! Et quel ami ! Après Mme Aspirine, (Bonjour Alka-Seltzer, comme promis j’ai changé toutes mes ordonnances. Mes patients vous remercient !) qui voyait en moi, une chimère, croisement entre Malraux et Cioran, (pour le con, non, pas celle de la mythologie grecque, mais quel con ! il se prend maintenant, vraiment pour Pasiphaé, après le taureau de Poséidon, il/elle est tombé/e amoureuse de moi !) donc après Alka et ses compliments :

    Alka Seltzer
    10 janvier 2017 – 22 h 52 min
    Le style est frais et léger, presque insouciant.
    La fulgurance des idées n’est pas sans rappeler Malraux.
    La dialectique, implacable, suscite l’enchantement.
    Cioran n’est pas loin,

    Voilà, les « compliments » de ma/mon nouvel(le) ami(e) Pasiphaé.
    Il/elle trouve que je mérite aussi la Palme d’or !
    Ma mère, ma mère très supérieure, d’un coup, ça me fait peur ! D’où vient autant de célébrité en seulement 3 jours ? C’est vrai, j’ai commencé à écrire un livre autobiographique, DE ROTHSCHILD A JESUS CHRIST, mais je suis juste à la troisième page ! Vous pensez aussi, vous les observateurs, que je mérite la Palme d’or, avant même que le scenario ne soit fini et le film réalisé (un peu comme Barack, Obama bien sûr, avec son prix Nobel ?).

    ... Ohh, merci, merci tout le monde ! Je remercie ma famille qui m’a supporté pendant tout ce temps, mes amis qui m’ont -toujours- quitté pour de bonnes raisons, mes chiens (je n'en ai plus, mais je profite pour saluer ici, un ami, avocat de la SPA et Mme la Présidente, l’épouse de qui vous savaient, on ne sait jamais !) et mes ennemis, à qui j’ai pardonné, mais j’attends toujours que la justice valaisanne fasse son boulot (j’ai hésité à écrire « son travail »). Merci, merci, merci, ... et bla, bla, bla, ...!