Le Cirque socialiste !

 

M. Riand, pouvez-vous m'expliquer pourquoi, vous et vos amis, les très échauffés de l'esprit ... d'ouverture (rapport avec un personnage biblique, On.n, en hébreu : אוֹנָן), à part d'utiliser des formules hystériques, propres aux Femen, vous ne répondez jamais sur le fond des problèmes posés ? Je peux comprendre que vous n'êtes pas un adepte de la spéléologie essentielle, car sinon, vous ne seriez pas de gauche, mais quand même, faîtes un peu d'effort pour ne pas dévaloriser complètement cette farce pour les déracinés de l'âme, incapables à la réduction eidétique, je parle évidement de la psychanalyse. Serait-ce ça, le chéneau manquant de l'évolution d'une infime partie de l'humanité vers l'aporie socialiste ? C'est à dire, le passage sous les fourches caudines de la déstructuration du soi, et la reconstruction par la sublimation freudienne. Soit, mais dans ce cas je pose aussi mon diagnostique : tous les adultes qui restent socialistes après 24 ans, sont des personnes bloquées au stade sadique-anal (Freud). La solution pour tous ces pauvres malades, me demandez-vous, cher Maître? Qu'ils arrêtent de manger et d'essayer de faire manger aux autres leurs propres excréments ! Ne soyez pas choqué, Maître, vous qui aimez la psychanalyse, c'est du Freud appliqué à la phénoménologie socialiste ! Et pour vous prouver que c'est une réalité socialiste appliquée aux faibles, renseignez-vous, entre autres sur l'expérience Pitesti :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Prison_de_Pite%C8%99ti

http://www.lexpress.fr/informations/l-enfer-de-pitesti_612917.html

Alors, vous voyez, cher Maître (pas d'attaque personnel, mais vous pouvez me faire un procès, si ça vous chante !https://www.youtube.com/watch?v=GcUT67kzZzs), vos  agissements hystériques de Femens ménopausées - toutes les " NI PUTES, NI SOUMISES" à la Planta, c'est toujours le "ni" qui pose problème- m'amusent  ... un peu, comme la femme socialiste ... à barbe et le lancer du nain ... socialiste ! (http://archel.free.fr/volan/)

VIVE LE CIRQUE SOCIALISTE ! ET LES ANIMAUX DE CIRQUE AUSSI !