Hitler enfin arrêté ! Bravo ! A quand les Mao, les Che et autres Trots.kystes génocidaires ?

Un sosie d'Hitler arrêté en Autriche 

 

figarofr: D'autres photographies le montrant dans un pub de Braunau, portant veste et culotte bavaroises, ont circulé sur les réseaux sociaux.© Daniel Scharinger/AP D'autres photographies le montrant dans un pub de Braunau, portant veste et culotte bavaroises, ont circulé sur les réseaux sociaux.

Le jeune homme moustachu qui «glorifiait le Führer» écumait Braunau-am-Inn, la ville natale d'Adolf Hitler.

 

La justice autrichienne a ordonné mercredi le placement en détention provisoire d'un homme grimé en Adolf Hitler, arrêté après s'être exhibé dans la ville natale du dictateur nazi, arborant uniforme, moustache et raie sur le côté. Cet homme de 25 ans avait été arrêté lundi soir à Braunau-am-Inn dans le nord de l'Autriche, où est né Adolph Hitler. Il avait été notamment repéré devant la maison du dictateur nazi au cœur de cette petite ville de 17.000 habitants. D'autres photographies le montrant dans un pub de Braunau, portant veste et culotte bavaroises, ont circulé sur les réseaux sociaux. Le sosie s'était présenté aux clients sous le nom de «Harald Hitler» et avait demandé à consommer une «eau minérale autrichienne». «Il était évident qu'il glorifiait Hitler», a déclaré un porte-parole de la police régionale. Le jeune homme a été arrêté en vertu d'une loi autrichienne de 1947 qui interdit la promotion de l'idéologie nazie.

 

Lieu de pélérinage néonazi

 

La commune de Braunau et la maison natale d'Hitler ont attiré l'attention des médias internationaux à plusieurs reprises ces derniers mois. Le ministre de l'Intérieur Wolfgang Sobotka souhaitait la démolition de la maison, mais une commission d'experts s'y est opposé. Le Parlement autrichien a adopté en décembre une loi d'expropriation de la maison natale du dictateur, ouvrant la voie à une profonde modification architecturale du bâtiment afin que celui-ci ne soit plus un lieu de pèlerinage néonazi.

Mais l'ex-propriétaire de la bâtisse a décidé de contester l'expropriation devant la Cour constitutionnelle. La loi, adoptée à la quasi-unanimité des députés, était destinée à mettre fin à un long différend entre l'État et la famille propriétaire, représentée par Gerlinde Pommer, qui observe depuis plusieurs années un silence médiatique sur cet épineux dossier.

Louée par l'État depuis 1972 afin d'en contrôler l'usage, l'imposante bâtisse jaune où le dictateur est né en 1889 a déjà hébergé par le passé un centre pour personnes handicapées, une catégorie de la population qui avait été victime du régime nazi. Mais depuis 2011, les propriétaires s'oppose à toute utilisation du bâtiment. Resté inoccupé, le bâtiment est devenu un lieu de rendez-vous pour les nostalgiques du IIIe Reich.