Les États-Unis financent l'immigration massive vers l'Europe, affirme un agent des services de renseignement militaires autrichiens

L'accusation avait déjà été portée par Vladimir Poutine en personne : les États-Unis portent une responsabilité directe dans le phénomène migratoire vers l'Europe auquel nous assistons. Cette fois, c'est un membre des services de renseignements autrichiens qui affirme au magazine Direkt que des organisations américaines payent les passeurs pour transporter quotidiennement des milliers d'immigrés vers l'Europe !

 

Sans dévoiler l'identité de cet agent , le magazine Direkt a donné la parole à un membre des ″österreichischen Abwerhamts″, les services de renseignement militaires autrichiens, qui explique que les passeurs réclament en moyenne de 7.000 à 14.000 euros pour faire voyager illégalement des immigrés vers l'Europe.

Et l'agent d'insister sur un sujet tabou : le rôle des États-Unis dont la géostratégie consisterait à noyer l'Europe sous la marée migratoire.

″Nous disposons d'indications qui démontrent que des organisations des États-Unis ont créé un système de co-financement et contribuent de façon  substantielle à payer les coûts du voyage. La plupart des candidats réfugiés payeraient 11.000 euros en espèces . Personne ne se demande d'où vient l'argent ?″

Et l'agent d'ajouter en conclusion de son entretien au magazine Direkt qu'il règne un blackout complet à ce sujet, que tout est fait pour que l'opinion publique ne sache rien de ce dossier.

L’Interview de Vladimir Poutine, le 27 juillet 2015 : ″l'afflux massif de migrants en UE, une décision des USA !″…

Darius Rochebin, RTS-Info, interroge Vladimir Poutine Le 27 juillet 2015, à Saint-Pétersbourg en Russie, à propos des relations de la Russie avec l'Union européenne.

Cette interview est en traduction simultanée. Durée 7 minutes.

migrant-immigrant-immigration-clandestine-europe-hongrie-interview-poutine-rts-rochebin

Vladimir Poutine répond au cours d'un entretien avec Darius Rochebin, sur la Radio-Télévision Suisse (RTS) à Saint-Pétersbourg. Il fait observer qu'il n'est pas normal d'aller à Washington pour régler les problèmes qui se posent en Union européenne.

Les thèmes évoqués :

– Le rapport de forces et de stabilité stratégique : la Russie en veillant à sa propre défense vis-à-vis des USA, agit également dans l'intérêt du monde, puisqu'elle équilibre le rapport des forces.

 – ″Il faudrait que l'Europe manifeste davantage son indépendance et sa souveraineté, et qu'elle soit capable de défendre les intérêts de ses peuples et de ses pays″.

– Marine Le Pen et l'extrême droite Européenne, meilleurs soutiens de Poutine, que se passe-t-il ?

– A propos de la France :  ″l'adhésion d'un pays à toute alliance militaire implique la perte consentie de sa souveraineté, mais vous comprenez bien que si, pour discuter de nos affaires avec nos partenaires européens, nous devons aller à Washington , c'est quand même un peu curieux.″

– ″En ce moment l'Europe est confrontée à un problème concret, l'afflux massif de migrants, or, est-ce l'Europe qui est à l'origine des décisions qui ont amené cette situation ? Soyons franc et sincère, cette décision venait d'Outre-Atlantique, et c'est l'Europe qui subit le problème. Et ce n'est qu'un exemple.

Fréquence Lumière

Source : RTS info  MPI

Lire aussi : La signature des USA derrière les afflux de réfugiés (vidéo)