En attendant ma réponse à M. "...et Ploutch" ! (par rapport à son article "Musique instrumentalisée" paru dans le Connard Laquais Vaud...ou, de Lausanne et Gros de Vaux)

 

 
 
Laurent Flutsch a partagé un lien.
 
Des bûcherons sont en train de détruire des forêts de grande valeur dans la province malaisienne du Kelantan. Les indigènes du peuple Temiar ont construit des barricades pour empêcher le pillage de leur pays. L’État réprime avec violence les…
SAUVONSLAFORET.ORG
 

Paul Rosu Je vous propose comme première action l'arrêt immédiat de l'impression de la version papier de Vigousse, surtout quand on lit votre dernier article, une sorte de palindrome de maternelle ... vous êtes plus doué que ça, m... ! Je vais me permettre de vous répondre, si j'ai du temps à perdre, dans ma rubrique Presse-citrons, m. l'archéologue du très,très profond. Mais j'ai juste une question préalable : si vous trouvez que la chanson La liberté de Freysinger est de la merde, quelle est le nom de cette satisfaction perverse d’être un fouille-merde ? Ne serait-ce pas la coprophagie, par hasard ? Et sans vous emmerder davantage, et encore gratuitement, je me retire de votre MUR, non sans taguer une dernière interrogation qui pourrait intéresser aussi vos fans : sur votre photo de profil posez-vous avec votre fils, car il vous ressemble un peu ? Tel père, tel fils, mon cher...et Ploutch!  http://www.1dexetapresq.com/433466038
 
 J’aime · Répondre · 9 h · Modifié

Laurent Flutsch

Laurent Flutsch Merci de m'avoir fait rire avec cette réaction excrément subtile et si bien argumentée. Le personnage sur la photo (à droite) est juste un cousin à nous deux. Pour le reste, je me réjouis de lire votre texte, quand le lien débouchera sur autre chose que du vide. En le rédigeant, posez-vous la question: si quelqu'un qui trouve qu'une chanson est de la merde et qui se permet de l'écrire est un fouille-merde coprophile (plus que coprophage), que serait donc quelqu'un qui trouve que l'écrit du fouille-merde est de la merde et qui l'écrit? Passionnant débat.

J’aime · Répondre · 5 · 8 h

Paul Rosu

Paul Rosu Mon cher M. "... et Ploutch", je suis « honoré » si j'ai pu faire rire un grand esprit comme vous, vous savez, je suis très sensible aux fous rires des ... Peter Pan ! Maintenant, si vous me permettez, mon cher Maestro -vous avez une carte, j'espère, moi un peu roumain, un peu juif- j’aimerais vous faire part de mon grand étonnement, quant à notre supposée parenté. Moi, vous savez, j'ai un énorme défaut, mon orgueil, qui me pousse à me croire trop intelligent pour admettre un éventuel lien de parenté avec votre cousin et implicitement avec vous-même. Mais j'admire votre qualité, l'humilité qui parait chez vous toute naturelle, et votre fierté par rapport à votre... famille ! Mon texte, cher M. "...et Ploutch", je verrai pendant le w-e, mais je pense que vous avez mal compris, et là, je me demande : on ne vous enseigne pas la logique pour devenir archéologue « fouille-merde » ? Donc la logique, j'ai juste constaté que vous considérez « le chef-d’œuvre » de Freysinger, comme de la merde et je vous ai « vu » transpirer péniblement (« palindrome de maternelle ») pendant votre travail de fouille, en consommant malgré vous, de la belle poésie (donc ça reste de la coprophagie, ...et en plus, si vous voulez additionner la coprophilie, vos calculs ne nous regardent pas) ! Mais sur la qualité de votre travail, je n'ai pas à m'exprimer, car je ne suis pas un spécialiste ! Alors, à bientôt, peut-être sur mon blog, mon cher M. "... et Ploutch" !