PUBLIÉ PAR JEAN-PATRICK GRUMBERG LE 25 MAI 2017
 


Les Occidentaux soumis à la cause de l’islam ont été choqués de voir la Première dame Melania Trump et la fille du Président Trump, Ivanka, la tête découverte et les cheveux au vent devant le roi Salman et durant toute leur présence en Arabie saoudite.

Mais quand ils les ont vues voilées devant le Pape, ils se sont étouffés.

Sur Twitter, un musulman a tenté de dire que le Pape a exigé d’elles qu’elles soient voilées, contrairement au roi Salman. C’est bien entendu inexact, et toute personne qui suit le parcours du Pape François sait qu’il a au contraire relâché le protocole – il a par exemple renoncé à porter les souliers rouges traditionnels.

Il est exact que l’Arabie saoudite n’a pas osé recommander aux femmes de la Première famille une tenue vestimentaire particulière, car il est maintenant établi que l’Arabie saoudite a volontairement décidé de se soumettre au Président Trump – le ton sévère et les réprimandes du discours de Trump de Riyad l’illustrent parfaitement.

Les médias arabes n’ont après la visite officielle, relevé aucune remarque d’officiels d’Arabie saoudite offensés par la tête découverte de Melania et Ivanka Trump.

En outre, le ministre des Affaires étrangères saoudien Adel Bin Ahmen Al-Jubier, avait pris le soin d’indiquer à l’administration Trump, avant la visite, que l’Arabie saoudite “fera bon accueil à tout style vestimentaire” de la Première famille (source : nydailynews.com), signe supplémentaire que l’Arabie saoudite a bien compris qu’un homme fort, un nouveau shérif sur qui s’appuyer est à la Maison-Blanche.

La réalité est que le port du voile est dans l’islam un signe de soumission à l’homme, et dans le cas de la visite papale, un signe de respect protocolaire.

Cette différence ne peut pas être perçue par la gauchosphère islamophile. Les médias politiquement corrects sont prisonniers de leur narratif mensonger sur l’islam religion de paix et de tolérance, particulièrement quand ils appellent à l’amour, à l’inclusion et au respect juste après que l’islam ait frappé des jeunes filles à la sortie d’un concert à Manchester.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Melania Trump est une femme forte et généreuse, Ivanka Trump est une surdouée, brillante en affaires et habile en géopolitique. Les deux femmes ont la force de caractère nécessaire pour ne pas plier devant les pressions de la gauche qui ne vit que pour imposer ce stupide mythe égalitaire et relativiste, où tout vaut tout et inversement. Les médias se sont auto-convaincus que les préceptes islamiques qui ramènent la liberté de l’homme quatre cents ans en arrière valent les valeurs qui régissent les pays occidentaux.

Melania et Ivanka n’ont pas accepté ce paradigme obligatoire. Elles ont su faire la différence entre le respect et la soumission. D’un côté, une religion de paix, la chrétienté, et de l’autre, une religion de conquête, l’islam. D’un côté une religion finance le terrorisme, de l’autre elle le subit. Ce n’est pas du tout équivalent.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.