Pas de liberté sans ... contrainte !

Suède : les pièces et les billets en train de disparaître

Suède
 : les pièces et les billets en train de disparaître

Illustration/SIPA

 
 

La disparition des pièces et des billets de banque au profit des paiements électroniques est actuellement expérimentée en Suède. Les transactions se font désormais soit par carte, soit par téléphones mobiles.

 

Les Suédois n’ont plus de porte-monnaie

La Suède est en train d’éradiquer littéralement l’utilisation des pièces et des billets de banque qui sont en train de disparaître pour laisser place aux paiements électroniques ou dématérialisés. A terme, le cash disparaîtra de la circulation et ne sera plus… monnaie courante. Dans le pays, les transactions avec de l’argent liquide ne représentent plus que 2% du volume total des échanges financiers, rappelle RTL. Une proportion qui a été divisée par deux depuis 2012. Conséquence : les gens n’ont plus de porte-monnaie.


Pour remplacer les pièces et les billets, la Suède privilégie les cartes de crédit et les téléphones mobiles. Les marchands de légumes, qui vendent au détail pour des marchandises de quelques euros, s’y sont déjà mis. Les clients composent le numéro du paysan qui est généralement affiché au-dessus de la balance, et effectuent un virement instantané. Certains commerçants ont déjà commencé à refuser l’argent liquide, même des petites sommes pour des raisons de sécurité.

5,5 millions de comptes pour dix millions d’habitants

Dans les temples, le payement avec le système Swich, inventé par les banques suédoises et qui permet des virements instantanés entre comptes et sans frais, est désormais la règle pour récolter l’argent de la quête. Même les musiciens dans le métro de Stockholm affichent leur numéro pour recueillir les dons des passants. La Suède, qui est peuplée de dix millions d’habitants, compte 5,5 millions de comptes de ce type.


La fraude fiscale a quasiment disparu du paysage en Suède grâce à ce nouveau système, tout comme les attaques armées de banques, qui n’ont plus d’argent liquide. Selon la police, la criminalité a changé de nature. Elle désormais le fait de trafiquants piratent les systèmes.


La Suède est l’un des pays les plus connectés au monde. C’était dans ce royaume scandinave qu’a été inventé le premier billet de banque au 17e siècle. Mais cette révolution sonne aussi la fin de la confidentialité. En effet, tous les paiements seront traçables et consignés dans le système informatique mondial.