PUBLIÉ PAR JEAN-PATRICK GRUMBERG LE 3 JUIN 2017

Le président Emmanuel Macron envisage de se séparer de 200 hauts fonctionnaires, au risque d’être accusé de faire une chasse aux sorcières. Et je lui donne cent fois raison sans craindre de me faire insulter.

Macron veut que la haute administration soit efficace. Le président est donc décidé à renouveler l’intégralité des postes de direction de la fonction publique. Il l’avait d’ailleurs annoncé lors de sa campagne. « Pour mettre en oeuvre une politique ambitieuse, il faut des directeurs qui endossent la feuille de route décidée par le politique », expliquait Macron le 9 avril au JDD.

Etrangement, ceux qui ont voté pour lui, lui reprochent aujourd’hui de vouloir appliquer son programme. Pas moi. J’approuve même cette décision, que je trouve intelligente.