PUBLIÉ PAR DREUZ INFO LE 24 JUIN 2017

Cette élection était présentée par l’Agence France Presse et la cohorte des médias gauchistes comme un référendum sur l’impopularité de Trump.

Cette fameuse soi-disant impopularité de Trump véhiculée ad nauseam depuis son élection par tout ce qui grouille de «merdias gauchiards».

La victoire des Républicains a presque été passée sous silence par ces mêmes médias qui y voyaient pourtant un référendum sur la popularité de Trump….Mais c’était bien sûr avant l’élection..

Je peux vous dire que si le candidat démocrate avait été élu, toute cette presse gauchiarde sans éthique en aurait fait ses gros titres.

C’est pourtant la 4e élection que Trump gagne depuis qu’il est Président.

Des médias gauchistes crasseux, peuplés de journalistes pourris à l’extrême et sans éthique, qui suintent la haine à chaque fois qu’ils écrivent un papier sur Trump.

Ce qui n’est pas sans conséquence sur la violence dont nous sommes témoins venant de gauchistes qui, armes à la main, n’hésitent plus à s’en prendre aux représentants Républicains élus par le peuple.

Sans oublier les incessantes allusions appelant à l’assassinat du président Trump par des gauchistes venant du milieu artistique.

Encore un autre : Johnny Depp.

« C’est quand la dernière fois qu’un acteur a assassiné un président ? (…) Ça fait longtemps et peut-être qu’il est temps », a-t-il déclaré à Londres.

Un discours entretenu par le milieu de la gauche artistique et une presse gauchiste méthodes staliniennes.

Selon la sémantique utilisée dans la dépêche de l’Agence France Presse, Johnny Depp est la dernière célébrité en date à « faire des commentaires controversés » sur le président Trump.

N’en déplaise à la gauche journalistique malhonnête de l’Agence France Presse, ce ne sont pas des « commentaires controversés » de célébrité sur le président Trump, mais une suite d’appel à la violence et au meurtre répétés.

L’idée de la gauche, c’est de faire passer le message que Trump doit être assassiné… ensuite, ils n’ont qu’à raconter que c’était une blague, afin d’éviter les conséquences face à la loi, et ils font mime de s’excuser. L’important, c’est d’avoir fait passer le message que Trump doit être assassiné.

Les appels à la violence et au meurtre du président Trump venant de ce milieu de paumés sans honneur démontrent bien le caractère totalitaire et haineux de la gauche dans son ensemble.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Yvan pour Dreuz.info.

http://www.journaldemontreal.com/2017/06/23/johnny-depp-sexcuse-apres-ses-propos-evoquant-un-assassinat-de-trump