PUBLIÉ PAR JEAN-PATRICK GRUMBERG LE 6 JUILLET 2017

Dans son discours à Varsovie, M. Trump évoque la menace terroriste et l’islamisme radical, et explique que l’Europe doit se demander si elle a «la volonté de survivre».

De visite en Pologne, le président américain s’est exprimé devant des officiels et des citoyens polonais réunis sur la place Krasinski de Varsovie où un monument commémore l’insurrection de Varsovie de 1944 contre les nazis.

Extraits :

«La question fondamentale de notre temps est de savoir si l’Occident [l’Europe] a la volonté de survivre.

Nous pouvons avoir la plus importante économie et les armes les plus mortelles n’importe où dans le monde, mais si nous n’avons pas de noyaux familiaux solides, et des valeurs solides, nous deviendrons faibles et nous ne survivrons pas…

Tant que nous connaîtrons notre histoire, nous saurons comment construire notre futur. 

Ce sont les peuples, pas les puissants, qui ont toujours été la pierre angulaire de la liberté et de la défense.

Nous combattons dur contre le terrorisme islamique radical, et nous vaincrons. Nous ne pouvons pas accepter ceux qui rejettent nos valeurs.

Et si nous échouons à protéger nos valeurs, notre héritage, il n’existera plus. Donc nous ne pouvons pas échouer. 

Alors que nous recevrons toujours de nouveaux citoyens [migrants] qui partagent nos valeurs et qui aiment notre peuple, nos frontières seront toujours fermées au terrorisme et à l’extrémisme.

Nos peuples n’ont pas gagné la liberté, n’ont pas survécu à l’horreur, n’ont pas écrasé le mal, pour maintenant perdre leur liberté par manque de fierté et de confiance dans nos valeurs. Nous ne reculerons pas, nous ne reculerons jamais.

 

Attaquant le monde musulman, le président dit :

“Le monde n’a jamais connu de communauté comme les nôtres. Nous récompensons la réussite des gens brillants, sommes à la recherche de l’excellence, et nous respectons la valeur du travail qui honore Dieu.

Nous écrivons des symphonies, nous innovons, nous honorons nos anciens héros et célébrons nos traditions et coutumes ancestrales, et cherchons toujours à explorer et découvrir de nouveaux horizons. 

Et nous sommes attachés à la liberté d’expression et l’autonomie des femmes.

Par-dessus tout, nous attachons de la valeur à chaque vie humaine, et au droit de vivre en liberté.

Nos adversaires sont condamnés à perdre parce que nous n’oublierons jamais qui nous sommes, et si nous n’oublions jamais qui nous sommes, nous ne pouvons pas être battus”

 

“De chaque côté de l’Atlantique, nous souffrons aussi de la bureaucratie, qui entrave les valeurs d’indépendance et de liberté. Ces forces complices sont également vouées à l’échec.

Le peuple d’Amérique, d’Europe et de Pologne dit toujours : ‘nous voulons Dieu’.

Combattons ensemble pour la famille, pour la liberté, pour le pays et pour Dieu.”

Conclusion

Les pays d’Europe occidentale avaient espéré isoler M. Trump après son rejet de l’accord de Paris sur le changement climatique, mais leurs efforts ont totalement échoué.

Les médias ont tout fait pour diaboliser le président américain, et au fur et à mesure que ses décisions prennent forme et que les résultats s’imposent, cela aussi changera, à commencer par ceux qui résistent le mieux au lavage de cerveau des médias traditionnels et viennent sur internet trouver une information honnête.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.